Menu

Un (long) weekend à Glasgow

Bonjour tout le monde ! Premier article depuis mon retour de Madagascar, pour vous parler de mes premières « vacances », avec un petit weekend en Ecosse ! Je vous propose donc de voir où dormir, que faire et où manger si vous souhaitez visiter Glasgow!

Rendez vous en fin d’article pour lire mon carnet de voyage dessiné. J’ai également fait une vidéo making off !

Visiter Glasgow, un, deux ou trois jours ?

Glasgow est une ville qui est assez petite. On peut donc se poser la question de la durée de son séjour: faut-il rester un, deux ou trois jours sur place?

Je vous conseille de prendre au moins deux jours sur place pour pouvoir apprécier la ville. Et trois jours me semble la durée idéale ! (Hors transports). La ville compte plusieurs visites « incontournables » et intéressantes que je vous conseille, et plusieurs jours sont nécessaires.

Pourquoi visiter Glasgow ?

Moins attrayante au premier abord que sa grande sœur Édimbourg, Glasgow est en réalité une ville plus adaptée aux séjours « courts ». Plus accessible (en tout cas depuis Londres; où les billets tournent autour des 50 euros pour un aller-retour), plus petite, mais tout aussi dépaysante!

Les « attractions » de Glasgow plairont au plus grand nombre: que ce soit au niveau de l’architecture, de l’art ou de la cuisine. Il y a beaucoup de choses à voir et à faire (et à manger) ! Mon regret restera de ne pas avoir goûté le fameux Haggis… C’est donc une ville accessible, à taille humaine, jolie, et remplie de bonnes choses. Un endroit parfait pour passer un weekend !

Mes bonnes adresses

C’est donc parti, je ne vous fait pas plus attendre, voici mes bonnes adresses pour visiter Glasgow !

Où dormir ?

Ce petit weekend faisant parti d’un cadeau, j’ai essayé de trouver un hébergement qui fasse office de « cocon » et qui nous sorte de l’ordinaire. Et je suis réellement ravie d’avoir trouvé l’adresse du 15Glasgow ! Ce « bed and breakfast » est magnifiquement décoré! Madame Lorraine qui nous a accueillie est très sympathique, agréable et bienveillante, les petits déjeuners sont excellents (j’ai goûté presque toute la carte), et les chambres comme les suites sont super agréables. La gamme de prix reste élevée, mais le standing du lieux l’explique. C’est une adresse que je recommande chaudement !

Petit déjeuner: Ici ce sera un porridge ! (Mais testez le Full Scottish Breakfast 😉 )

Que faire ?

La ville propose de nombreuses visites et attractions, et dans celles que nous avons choisi, aucune ne nous a déçu ! Nous avons manqué malheureusement une petite journée de visite, nous empêchant de voir le Kelvingrove Museum et le Tall Ship, ce dernier m’a pourtant été plusieurs fois recommandé !

Voici donc mon Top 5 des choses à voir à Glasgow !

5 – Petit tour « architecture » dans le centre ville

Glasgow est une ville célèbre pour avoir été la ville de Charles Rennie Mackintosh, un des précurseurs du mouvement Art nouveau (1900 – même si on dit « Modern Style » de ce côté de la manche).

Un petit tour est possible en ville, où on peut admirer plusieurs de ses réalisations, plusieurs bâtiments qu’il aurait inspiré, et quelques autres lieux « à voir ». Evidemment c’est gratuit, et le tour prend environ une heure. L’avantage: on découvre également tout le cœur de ville, et on fait donc d’une pierre deux coups ! Voici le trajet sur Google map:

Attention ! La « Glasgow school of art » a pris feu en 2018, et on ne voit donc rien depuis l’extérieur, sauf un échafaudage (en tout cas en 2019). Mention spéciale pour la Gallerie d’Arts modernes, et la statue qui se trouve juste devant, dont la tête est ornée… d’un cône de chantier ! Cône placé là lors d’une soirée alcoolisée et qui a depuis été sauvegardé par référendum! En l’honneur des soirées glaswégiennes donc.

Glasgow Gallery of modern art
La Gallery of modern art et sa célèbre statue (et son cône).

4 – La Mackintosh House et la Hunterian Art Gallery

Impossible de prendre une photo à l’intérieur de cette maison, qui recrée la maison occupée par le couple Mackintosh à l’époque; mais c’est beau ! Belle maison à visiter sur plusieurs étages, la visite reste cependant très courte. On retrouve le style Mackintosh dans toute sa splendeur, avec ses vitraux, ses fleurs, ses grandes chaises… L’impression de revenir dans le passé !

La Hunterian Art Gallery, juxtaposée à la maison (et face à l’Université qui comprend le Huntarian museum, à ne pas confondre), est un peu plus décevante. La collection permanente est assez petite, et l’éclairage peu flatteur. Et je n’ai pas particulièrement été séduite par la collection temporaire…

Il faut tout de même compter 6£ par personne pour chaque visite. Ce qui est assez cher pour deux visites assez courtes. A choisir l’un des deux, je préfère la maison (qui offre de nombreux détails sur la vie à l’époque).

A défaut de photo, voici une image libre de droit d’une affiche faite par Mackintosh.

3- Glasgow City Chambers (la mairie)

La mairie de Glasgow était déjà dans le petit tour du centre ville que je vous proposais… mais là je vais vous parler de la visite guidée !

Déjà posons ça là: la mairie est souvent utilisée pour le tournage de film, notamment comme « doublure » du Vatican. BIM. Voilà un bon résumé de ce que va vous proposer cette visite: du marbre, du marbre, et des dorures. La visite, en anglais (avec un fort accent écossais soit dit en passant), dure environ une heure. Elle permet de visiter plusieurs salles, comme la salle de réception (au plafond et moquettes magnifiques), la salle où se réunissent les élus de la ville, la galerie des portraits (des maires de la ville – et oui ce ne sont que des peintures 😉 ). Bref une succession de salles assez spectaculaires pour une mairie.

On y apprend de nombreuses informations sur la construction du bâtiment, l’histoire de la ville. C’est vraiment une visite intéressante et à faire!

Deux visites guidées sont proposées du lundi au vendredi, à 10h30 et 14h30. On peut s’inscrire pour la visite 30 minutes avant l’heure (on nous donne un pass). Je vous conseille donc de venir au plus tôt pour réserver votre place (limitée à 25 personnes). Petit plus: la visite est GRATUITE !

2 – La cathédrale de Glasgow et la Nécropole

Parce qu’une visite de ville comprend presque toujours un monument religieux… et bien le voilà ^^’ ! Située sur les hauteurs de la ville elle offre un joli panorama (mais pas aussi dégagé que ce que prévoient les guides… Beaucoup de constructions sont sorties de terre).

On commence avec la cathédrale Saint-Mungo (saint patron de la ville): elle est immense ! Belle, ancienne, avec plein de petits panneaux explicatifs… Une visite intéressante, avec nombre de références historiques (puisque la cathédrale a connu de nombreuses déconstructions et ajouts). C’est joli, c’est évidemment calme, les vitraux sont très beaux (d’ailleurs ils ont pas eu de bol avec les vitraux, mais je vous en dit pas plus).

Juste derrière la cathédrale se trouve donc la nécropole, sur une colline qui domine la ville. C’est une jolie balade à faire pour découvrir les tombes des personnages historiques de la ville. Loin de l’ambiance glauque d’un cimetière, on trouve des édifices aux influences diverses et variées et tout cela rend la balade calme, agréable et étrangement reposante. Et il faut reconnaître qu’elle offre un point de vue sur la cathédrale qui reste assez sympathique.

Attention, la cathédrale ferme parfois assez tôt dans l’après midi (15h30 hors saison), et le sous sol ferme parfois plus tôt que le reste. Une visite guidée est possible pour les petits groupes (les familles, 3 à 4 personnes). Mais je n’ai pas choisi cette option. La nécropole ferme également assez tôt (16h30). Il est possible de réserver des visites guidées en avance (encore une fois, je ne l’ai pas testée).

Panorama depuis le sommet de la Nécropole

1 – L’université de Glasgow

Et l’activité que j’ai préféré sur ce long weekend en terre écossaise fut donc la visite de l’université ! Déjà, on y accède en traversant le Kelvin park, qui est très beau. Ensuite, le bâtiment est juste magnifique. Enfin, nous avons eu la chance d’être guidés par Hanna, étudiante en traduction, et c’était intéressant, plein d’anecdotes, vivant, et drôle !

La visite dure environ une heure, il faut réserver en avance, et coûte 10£. Mais cela vaut vraiment le coup ! On apprend une multitude de détails sur la ville en général, sur les relations entre l’Ecosse et l’Angleterre, sur les personnes historiques de la ville et de l’université (Lord Kelvin, James Watt, William Hunter… pour ne citer qu’eux), et sur l’université elle même.

L’université est appelée Poudlard par ses étudiants, et on comprend pourquoi ! Ambiance tamisée dans les escaliers, grandes tours, et allure de château… il n’en faut pas plus pour comparer l’Université à la célèbre école de sorciers!

Je vous conseille même de commencer par visiter l’université, car les informations du tour seront utiles pour toutes les autres visites !

On trouve aussi à l’intérieur de l’Uni, le Hunterian Museum. Le musée est gratuit et présente l’histoire des explorations et des sciences. Le musée (comme la Art Gallery) est nommé d’après le Docteur Hunter, médecin de la reine, qui en fait… n’était pas médecin ! On trouve donc également le musée d’anatomie, attention, âmes sensibles s’abstenir !

Voilà donc le Top 5 des activités à faire à Glasgow !

Où manger ?

Certaines adresses sont surement meilleures que d’autres, et je n’ai pas eu le temps de toutes les tester (à mon grand regret). Cependant, voici deux adresses qui m’ont convaincue, dans un style très différent.

Le Ubiquitous Chip

Le Ubiquitous Chip (restaurant) est doté d’un cadre exceptionnel ! L’ambiance est chaleureuse, moderne, tamisée, avec des plantes, des lumières… bref un endroit idéal pour un repas romantique ! La cuisine se veut d’inspiration écossaise, et traite les produits locaux. Comme le bœuf Angus « né, nourrit et mangé en écosse » (dixit le menu, désolée pour mes lecteurs végés). On y mange très bien, on peut déguster de nombreux vin, et il ne faut pas hésiter à demander leur bières locales (qui ne sont pas sur la carte !). En dessert:  » The Chip’s famous caledonian Ice cream », une glace « calédonienne » (puisque Calédonie est l’ancien nom de l’Ecosse), enrobée de porridge au miel et aux prunes pochées. Un vrai délice !

Brian Maule at Chardon d’Or

Un restaurant très « classe » (merci sens pratique de m’avoir fait prendre une robe et des talons avant de partir), avec une cuisine originale, d’inspiration locale également, et très très bonne. Petit bémol pour le dessert (la mousse au chocolat, qui n’était pas très mousseuse…). Gamme de prix élevée pour ce restaurant, mais une adresse sympa.

Ambiance tamisée !

Pour conclure

Voilà donc l’ensemble de mes recommandations pour visiter Glasgow sur un weekend ! Il y a évidemment d’autres choses à voir et à faire, et surement d’autres lieux pour se restaurer (j’ai beaucoup entendu parler du restaurant Two Fat Ladies, malheureusement fermé le jour où nous avons voulu y aller… mais que je testerais surement si je repasse par la ville).

Si vous avez de bonne adresse sur Glasgow n’hésitez pas à les partager en commentaire, je les testerai une prochaine fois 😉

Je vous laisse donc comme promis avec mon carnet de voyage Glaswégien, et la petite vidéo making off !

A bientôt !

Étiquettes : , ,

2 thoughts on “Un (long) weekend à Glasgow”

  1. Monserra Bernadette dit :

    C’est super…merci pour le partage..grosse bise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *